Bôndy
Bôndy

COMPRENDRE LE CONCEPT DE CREDIT CARBONE

Publié le : 26 avril 2022

Le crédit carbone concerne toute entreprise, collectivité, dans tous les secteurs d’activités. Il s’avère être l’un des outils primordiaux de la lutte contre le dérèglement climatique. Mais de quoi est-il réellement question, à quoi sert sert-il ?

Pour faire court, un « crédit carbone » est une unité équivalente à une (01) tonne de CO2 évitée ou séquestrée. Par le biais de projets tels que ceux de plantation d’arbres.
Mais encore faut-il que le projet en question respecte une liste de critères pour que ces crédits carbone soient effectivement attribués.

Des critères de validité ?
  • L’additionnalité (des émissions de carbone / l’absence de séquestration de carbone se seraient produits sans ce projet)
  • La mesurabilité (possibilité de calculer la quantité de CO2 évitée ou séquestrée sur la base d’une méthodologie reconnue)
  • La vérifiabilité (la séquestration effective vendue doit pouvoir être vérifiée et comptabilisée tous les ans)
  • La permanence (la séquestration de carbone doit avoir lieu sur une durée de 7 ans minimum)
Un marché en constante croissance ?

La séquestration carbone est généralement naturelle mais peut être industrielle.
En tant qu’intervenant dans le domaine de la reforestation, Bôndy opte évidemment pour la séquestration naturelle .
Et ce, via divers projets actuellement répartis sur 4 régions de Madagascar.
En effet, en terme de volume,les crédits carbone forestiers sont de loin les plus demandés à l’achat.

Mais il n’y a pas que la forêt !
Les projets de séquestration de carbone dans les océans et dans les sols sont également d’actualité (cas du projet mangroves de la région BOENY)
Bien que plus modestes au niveau du volume de séquestration, ils présentent des avantages majeurs comme la possibilité de planter toute l’année.

Agroforesterie, mangoves, ou encore permaculture; l’objectif de Bôndy va au-delà du fait de reverdir la grande île. Mais de maîtriser l’impact environemental qu’aura chaque projet (végétation, écosystème, séquestration carbone).
Et ce, grâce à l’expertise de toute l’équipe (pôle carbone, techniciens forestiers, techniciens agricoles, chefs de projets, etc). 

Main dans la main avec les jeunes et les locaux, l’objectif de Bôndy reste inchangé: Transformer l’île rouge en île verte !

 


Actualités similaires